Fermer

Bienvenue sur le site web de Moruroa e tatou

Ce site a pour objectifs : d'informer nos populations jeunes ou moins jeunes sur l'histoire du nucléaire dans notre pays, de rechercher la vérité et de rétablir la justice vis à vis de nos victimes des essais nucléaires français. Suite à plus de trente ans de silence et de mépris, face à la longue agonie des anciens travailleurs et à la contamination de notre peuple et de sa terre, nous ne pouvions rester les yeux fermés et rester passifs devant un danger impalpable, inodore et invisible lequel menace nos vies pour des milliers d'années encore. 

Combien d'entre nous, d'hier et d'aujourd'hui se sont posés des questions sur les conséquences de ces essais sans avoir de réponses fiables et sincères de la part de l'Etat français ? Nous avons le devoir de nous intéresser à cette douloureuse période, en mémoire de nos anciens travailleurs de Moruroa et Fangataufa et pour l'avenir de nos enfants.

Aujourd'hui, grâce à "moruroaetatou.pf", nos aînés, nos enfants et nous, avons enfin l'occasion de savoir et de comprendre

Jeunes "maohi"

 

Bienvenue
  • Narrow screen resolution
  • Wide screen resolution
  • Wide screen resolution
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size
Jeudi, 31 Juil 2014
MORUROA E TATOU
Effacer la mémoire ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Moruroa e tatou   
Dimanche, 15 Juin 2014 23:18

sauver-place-2-juillet66

En d’autres temps - pas si lointains – il fallait détruire tout ce qui n’était plus conforme à l’idéologie du pouvoir en place. Partout dans le monde, livres, œuvres d’art, objets religieux, monuments ont été passés par le feu sur ordre de dictateurs avides d’effacer de la mémoire des peuples l’histoire même qui les a construits. Leur acharnement à détruire est d’autant plus virulent qu’ils tentent d’occulter tout ce qui met en cause leur propre collaboration avec l’injustice passée. A défaut de relever le pays, Gaston Flosse et ses complices tentent aujourd’hui une diversion en s’attaquant à la mémoire de la période du CEP. En décidant de faire disparaître le monument de la place du 2 juillet 1966, ce gouvernement commet un affront sacrilège aux sacrifices – non consentis – de milliers de victimes polynésiennes des essais nucléaires français, de leurs familles et de toutes les victimes des expériences atomiques dans le Pacifique. Depuis ce 2 juillet 2006 où fut inauguré ce monument, nombreux sont ceux – personnalités, élus, syndicalistes, polynésiens de toutes générations, visiteurs étrangers - qui, depuis le Japon, l’Australie, la Nouvelle-Zélande, Fidji, les Etats-Unis, la France et tous nos archipels, sont venus se recueillir en ce lieu symbolique de la folie nucléaire désormais connu du monde entier.

Joomla Templates and Joomla Extensions by ZooTemplate.Com
Add a comment
Lire la suite...
 
The International Conference on the disaster of East Japan PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Moruroa e tatou   
Mercredi, 26 Mars 2014 15:01

From 11th to 14th March 2014 was held at Tohoku Gakuin University in Sendai, Japan,

The International Conference on the disaster of East Japan, against the myth of the safety of nuclear energy. The fundamental question of Fukushima. Sponsored by the United Christian Church of Japan on the occasion of the 3rd anniversary of the disaster of Fukushima.

Several interventions from leaders of churches and officials of the actions taken since the disaster of Fukushima in Japan. Many participants from overseas came in solidarity with them to support the actions by the churches, including the churches in Germany (The Evangelical Mission in Solidarity, Berlin Mission), Canada( United Church of Canada), Republic South Korea ( The Presbyterian Church of Korea), Switzerland (The Federation of Swiss Protestant Churches and Basel Mission) , United States of America ( The United Methodist Church) , Taiwan ( The Presbyterian Church in Tawan), Asia (The Christian Conference of Asia) , New Zealand ( Methodist Church in New Zealand) and Ma’ohi Nui (the Ma’ohi Protestant Church) with the participation of Mr. John Taroanui Doom, outgoing President of the World Council of Churches for the Pacific.

Below is the Declaration of this important Conference. We hope to share with you these in few days the interventions of international guests.

Joomla Templates and Joomla Extensions by ZooTemplate.Com
Add a comment
Lire la suite...
 
<< Début < Préc 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 1 de 50

Les essais nucléaires en Polynésie

Nos dossiers

moruroa-e-tatou-coscen

bt_doss_pet_tureia

moruroa-e-tatou-justice

loi_morin

vos commentaires

Translate

Les actus par date

< Août 2014 >
Lu Ma Me Je Ve Sa Di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31

Notre info-lettre

Comité d'indemnisation

Download   Website Design Company


Recommander notre site à des amis

Lancer les invitations

Suivez-nous

FacebookMySpaceTwitterDiggStumbleuponGoogle BookmarksLinkedinRSS Feed

Qui est en ligne ?

Nous avons 11 invités en ligne

Nos vidéos

khantry design

Où nous trouver ?